Sugar Advisor: L’addiction aux sugar daddies

Coverbillede - sugaradvisor3.2

Quelle est la première chose qui vous est venue à l’esprit à propos de l’addiction? Peut-etre, l’alcool et la nourriture. Toutefois, il y a beaucoup de types de dépendances. L’argent, la liberté et l’euphorie. L’argent apporte la liberté et la liberté apporte l’euphorie. Il s’agit d’un processus simple. D’où vient l’argent? Du travail ardu, de l’héritage ou de l’ATM. La plupart des Sugar Babes ne s’interressent pas d’où l’argent vient. Elles n’apprécient pas le travail acharné des sugar daddies. Elles manquent d’appréciation pour leurs acquisitions. A mon avis, l’argent apporte la liberté, mais cette liberté est une malédiction. Seulement après la célébration de la liberté, quelqu’un peut peser mûrement toutes les conséquences de cette absence d’obstacles. Ils recherchent quelque chose de plus. Ils sont à la recherche d’authenticité et de vérité, de signification et de vie. La majorité de personnes traversent ce processus.

Près de 80% des personnes traversent ce processus. Ils se plongent dans le spiritisme ou dans la dépression. Les Sugar Babies traversent également cette phase. C’est une période surtout compliquée. La duration de cette phase est inconnue. Pendant cette phase les sugar babies se demandent pour leurs ambitions futures. Je l’ai vécu aussi. Quand un sugar baby se trouve dans cette situation, il y a deux options. Certains d’entre eux décident d’abandonner ce style de vie et elles reviennent à la brutalité de la réalité. D’autres, décident de rester sugar baby toute leur vie. Le désespoir de la jeunesse est apparue et elles deviennent des poupées en plastique. Elles ne recherchent plus le sens de la vie. A travers le consumérisme et le style de vie de luxe , elles font des efforts de maintenir l’euphorie. Il n’y a rien de mal à cela, c’est leur choix. Je ne veux pas juger les gens. J’ai compris que les gens ne changent pas sous l’influence des autres.

Par conséquent, je ne parlerai que de mon expérience. Il y a quelques années, j’ai vécu un choc énorme qui a changé ma vie. Je devais gagner moi-même de l’argent. Alors, mon perception de la valeur de l’argent a changé. Mais, je n’avais pas l’habitude de vivre de cette façon parce que j’ai toujours eu plus que les autres. Je n’étais pas une femme de la classe ouvrière. Lorsque les circonstances l’exigent, j’ai commencé à découvrir des autres options. Une option était les hommes plus âgés. Les sugar daddies ont de l’expérience et pleins de ressources. De cette manière, mon addiction au sugar dating a commencé. Je dois reconnaître que je suis devenue accro aux sugar daddies. Ils me donnent le sentiment de la sécurité et de la protection. Je suis protégée contre la solitude. Sugar dating est d’avoir un père, un amant et un patron en un. Magnifique, n’est-ce pas?

Tant que les sugar daddies ont compris mon addiction, je dois trouver un nouveau sugar daddy. Cette situation a perduré jusqu’au moment que je suis tombée amoureuse. Cette relation était un défi mais une expérience très enrichissante pour moi. J’ai commencé à grandir mentalement et émotionnellement. J’étais fascinée par sa philosophie de la vie. Il s’agissait d’un mélange de connaissances sur les nouvelles technologies, le spiritualisme, la philosophie, l’amour et la polygamie. C’était un mélange explosif. Même si au début, nous avons commencé notre relation comme sugar daddy et sugar baby, après nous avons établi une connection profonde et indestructible! J’étais éperdument amoureuse. Quand il s’est aperçu que ma dépendance à lui était très forte, il a mis fin à notre relation. Il m’a jeté dehors et il a dit: “Tu dois être réhabilitée, tu dois apprendre à être toute seule. Tu dois apprendre traiter ta solitude comme ton partenaire.

C’était la première fois que je me sentais ainsi perdue et sans avenir. J’ai perdu mon désir de rencontrer de nouveaux hommes. Ce désir a été remplacé par la méditation. J’ai compris que j’avais besoin de cette période de désintoxication. Je devais apprendre à être seule et à ne compter que sur moi-même. Bientôt j’ai recommencé à rencontrer des sugar daddies mais d’une manière très consciente. J’ai aussi commencé à écrire mes expériences pour avoir une sorte de libération et d’aliénation.

Bisous,

Sugar Advisor

 

Vous pouvez toujours écrire à Oliwia à oliwia.misiak@gmail.com ou envoyer un message direct à SugarAdvisor sur Facebook. Ici vous pouvez lire l’article précédent de Sugar Advisor. Ici, vous pouvez lire la version originale. N’oubliez pas de nous suivre sur FacebookInstagramTumblr and SugarDaters Snapchat.

Trouvez votre sugar daddy ou votre sugar baby à www.sugardaters.fr!