SucreBen: Bientôt plus de “balance ton porc” ni de “toutes de salopes” ?

Bientôt plus de “balance ton porc” ni de “toutes des salopes” ?

banner-1 (1)

Un article dernièrement sur la toile comparait le sugar dating à de la prostitution qui ne dit pas son nom. Il m’a semblé alors nécessaire de recadrer le sugar dating dans un contexte  plus positif.

  • A l’heure ou la multiplicité des sites de rencontres font il est presque impossible d’avoir une relation stable dans la durée tant il est plus simple de changer lorsque ça ne va plus dans le couple,
  • A l’heure où les difficultés économiques font que même dans une relation ‘standard’ (si ça existe encore) l’indépendance financière complète n’est jamais vraiment acquise,
  • A l’heure ou le narcissisme n’a jamais été autant encouragé via les plateformes et réseaux sociaux, mettant à mal les véritables valeurs d’amour et de partage au bénéfice d’une sorte de compétition pour savoir de quelle puissance de séduction et de contrôle on dispose,

Le sugar dating, contrairement à ceux et celles qui y voient de la prostitution déguisée (féministes en tête de proue), constitue une alternative intéressante :

  • que ce soit pour les jeunes babies qui veulent apprendre plus des hommes, l’homme mûr étant l’avant dernière étape de l’évolution masculine  et un sujet d’observation très instructif,
  • que ce soit pour les daddies, souvent esseulés et complement décrochés dans le jeu des rencontres dans la vie réelle, pas toujours très objectifs ou même ignorants du jeu de séduction mené par les femmes et souvent broyés par la machine inhumaine et destructrice du divorce mise en place par le système,
  • que ce soit enfin pour les autres qui le pratiquent par réel besoin : est-ce qu’on les force à fréquenter n’importe qui? Est-ce que ces personnes sont dépendantes et souffrent de l’emprise d’un réseau de proxénétisme qui les contraint à faire ce qu’ils ou elles ne veulent pas faire? Le plaisir de la rencontre reste évidemment la priorité pour ces personnes. Comme pour n’importe quelle autre sorte de dating des compatibilités existent et des affinités se révèlent au fil des discussions, dans le consentement mutuel et selon des termes clairement établis dès le début.

Il semblerait donc bel et bien que ce soit la méthode qui déplait aux féministes et non pas ce qui en découle, pour le dire clairement l’acte sexuel en somme pas très différent des motivations sur d’autres sites tels que “tinder” ou “adopte un mec”. Avec le contrôle et le jeu de séduction en moins pour les femmes il est vrai et c’est peut-être bien en cela que le bât blesse car les prérogatives laissées aux femmes sont inversées et celles-ci peuvent se sentir effectivement obligées de se plier aux exigences de leur demandeur.

D’où la nécessité pour les hommes de rester dans de bonnes conduites, d’être gentleman en acceptant les limites imposées par leur partenaire. Peut-on toutefois deviner d’emblée qu’un “gros porc” en est réellement un? Les femmes selon moi sont assez habiles pour le sentir…bien plus habiles que les hommes qui crient au ciel “toutes des salopes” dès qu’une femme ne répond pas à leurs attentes.

SucreBen est membre de SugarDaters.fr 

Vous pouvez toujours écrire à lui à Sucre.Ben@yahoo.com

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook.

blog banner fra copyblog banner bel copy